DIY Focus sur... Maquillage Naturel/Bio Swatch Tutoriels

DIY – Pigments pressés Vol.2 et tutoriel en vidéo

Compactage de pigments

Hello tout le monde!
Si vous me suivez depuis un moment (enfin depuis le début du blog) vous avez suivi le malheureux destin de ma palette de pigments pressés qui avait été victime de ma légendaire maladresse.

Palette de pigments détruite

Je m’étais promis de la refaire mais je n’en avais pas encore eu l’occasion. Une fois mes examens terminés, j’ai donc profité de mon premier jour libre pour presser à nouveau des pigments. Dans ma première palette, j’avais choisi le nombre de couleurs qui entraient dans ma palette. Cette fois-là, j’ai décidé de tous les compacter et je leur trouverai bien une petite place quelque part. Me voilà donc partie pour compacter 42 pigments et là il me fallait bien un chaîne de production!

IMG_0292

J’ai donc travaillé 4 pigments à la fois qui sont passés tour à tour au pesage, mélange, compactage et séchage. Tous les détails sont en fin d’article dans une vidéo 😉

Un pigment c’est quoi?

Il ne s’agit pas d’un fard à paupière. Le pigment n’est composé que d’ingrédients colorants (dans mon cas minéraux) et aucun qui ne favorise la tenue ou la conservation. Il s’agit donc, par définition, d’un produit très pigmenté mais qui ne se travaille pas exactement comme un fard à paupières. Vous pouvez sans autre mouiller votre pinceau pour l’utiliser, ça évitera les chutes et intensifiera la couleur. Il vaut mieux le poser sur la paupière en l’appuyant délicatement avec le pinceau pour assurer une meilleure tenue. La presque totalité de mes pigments sont des micas c’est-à-dire qu’ils sont irisés ou pailletés. Ce type de composition est beaucoup plus simple à compacter et à travailler sur la paupière que les pigments mats.
Pigment TKB


Et le résultat : ma palette de pigments pressés!

IMG_0320 IMG_0385

Comme vous le voyez sur la photo, les fards qui ont des grosses paillettes sont plus compliqués à presser. Comme chaque pigment a une composition différente, le rendu n’est pas identique de l’un à l’autre. Il faut donc adapter les quantités de base de compactage pour faire au mieux. Dans tous les cas, ils restent plus fragiles et friables que des fards du commerce il faut donc s’en servir avec beaucoup de délicatesse.
IMG_0386 IMG_0387

Et me voilà parée pour faire de beaux maquillage cet été. Avec une bonne base à paupières, ils tiennent toute la journée!

Comment compacter les pigments

Finalement, après une journée entière de compactage je me suis décidée à vous faire une mini vidéo pour vous montrer comment faire. A vrai dire, j’étais un peu fatiguée et je n’avais pas envie de passer des heures au montage de la vidéo pour insérer les instructions ni de faire une voix off je vous ai donc écrit les indications en direct. J’espère que ce style différent vous plaira aussi.

Pour permettre aux pigments de s’agglomérer entre eux on utilise un corps gras ainsi que de l’alcool qui sert à rendre le mélange pâteux et donc plus facile à mettre en pot mais qui va s’évaporer. La recette de la base de compactage vient du site de Caly Beauty.

Et vous, vous êtes fans de pigments? Vous en utilisez? Si vous compactez aussi vos pigments montrez-moi le résultat 😉

Vous pourriez également aimer

  • Wouah ! Je savais pas qu’on pouvait faire ça … je n’ai qu’un seul pigment mais si je m’en sors pas en l’utilisant comme ça, je saurai quoi faire. Merci =)

    Feathers and Brushes | Suisse | Beauté & Lifestyle

    • Salut ma belle!
      Oui on peut faire beaucoup de choses sois-même 😉 Tu as quel pigment? Tu l’utilises souvent? bisous

  • Hello Lexie :) elle fait rêver ta palette, les couleurs sont superbes ! T’as vraiment du courage, purée déjà une palette de 10 fards pressés ca m’aurait impressionnée, mais 45??! bisous !

    • Hello Mirage!
      C’est vrai que des pigments purs ça donne toujours quelque chose de cool. Heureusement que j’avais une journée complète, à la fin je ne savais plus comment je m’appelais 😉
      Bisous et à bientôt!