Bla Bla

Le choc des mondes : Billet d’humeur

Image à la Une Humeur Le choc des mondes

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous propose un article différent puisqu’il s’agit d’un billet « humeur ». Je ne crois pas avoir déjà fait ce genre de post car je ne suis pas habituée à déballer ce qui me passe par la tête, mais surtout car j’essaie de protéger ma vie privée. La raison pour laquelle je suis particulièrement prudente est que je suis enseignante et travaille avec des élèves de 15 à 18 ans et vous savez comme moi qu’ils maîtrisent les technologies et qu’ils savent comment s’y prendre pour trouver ce qu’ils cherchent.

Aujourd’hui cependant, j’ouvre une parenthèse puisque j’aimerais réagir sur une situation à laquelle j’ai été confrontée aujourd’hui. Le fait d’écrire me permettra de mettre les choses à plat, de partager avec vous une réflexion sur la raison d’être de mon blog et aussi de me permettre d’y voir plus clair. Voila, assez d’introduction, j’entre dans le vif du sujet!

Tout a commencé ce matin lorsqu’un élève m’a dit : « Madame, vous faites des vidéo sur Youtube? On m’a dit que vous aviez une chaîne qui s’appelle Lexie Beauté. » Et là, je n’ai pas su comment réagir. Je ne me suis pas sentie très bien mais je me suis contentée de leur demander d’où ils sortaient ça sans confirmer ou infirmer. Lorsqu’à la pause, d’autre élèves d’autres classes m’ont dit la même chose, je me suis rendue compte que l’information avait déjà bien circulé et je me suis demandée comment j’allais gérer ça.

Si j’essaie d’être très raisonnable et de réfléchir en laissant de côté mes émotions, je me dit que dans le fond, ça ne pose pas de problème que mes élèves voient ce que je fais. Si mes avis et conseils les intéressent et peuvent leur être utile, tout le monde y gagne. Et comme je le disais plus haut, j’ai toujours été prudente à mes propos, ils ne risquent donc pas de  tomber sur information compromettante. Sauf que cette réponse ne me suffit pas car je suis mal à l’aise devant cette situation, ce qui me force donc à réfléchir à ce qui me gêne tant dans cette histoire. C’est vrai, pourquoi est-ce que je ne veux pas que mes élèves voient mes articles et vidéos alors que je me fiche complètement que n’importe qui d’autre les voie?

En y réfléchissant bien, je crois que c’est le choc des mondes. Je m’explique : Dans la blogosphère, on se parle tous comme si on était copain / copine. Tout le monde se tutoie, on s’envoie des bisous et des mots doux. Et c’est d’ailleurs aussi ce qui me plaît dans cet univers. La blogosphère est pour moi un monde à part, qui n’a pas de lien avec mon travail et qui est presque déconnecté de la réalité puisque j’y partage ma passion et c’est le seul endroit qui s’y prête vraiment pour moi. Quand je publie un article sur mon blog ou une photo sur Instagram, je le fais parce que j’en ai envie, je ne dois rien à personne. Bien sûr, ça me fait extrêmement plaisir d’avoir des retours positifs et de pouvoir instaurer un partage mais si ça ne plaît pas, ça ne va pas changer ma vie. Je le fais avant tout pour moi, parce que j’aime faire ça et pas pour avoir une reconnaissance.

Cet univers, c’est mon endroit à moi, que je partage dans mon temps libre avec mes abonnés. Dans ma vision, c’est un lieu pur que j’ai créé à ma façon, qui me ressemble et dans lequel je n’y mets que ce que j’aime et que ce que je trouve positif. Pour rester ainsi, il ne doit pas se mélanger avec mes préoccupations quotidiennes. Je n’ai pas envie avant de publier un article sur mon blog ou une photo sur Instagram de me demander quelle pourrait être la réaction de mes élèves. Je n’ai pas non plus envie en arrivant en classe le matin que mes élèves me parlent de ce qu’ils ont vu sur mes réseaux sociaux. Tout comme pour des raisons évidentes, je veux garder une certaine distance avec eux qu’il est difficile d’avoir dans la blogosphère.

Ce qui peut me déranger également est que mes élèves voient une autre facette de moi. Il est évident que mon attitude n’est pas exactement la même face à une classe que face à mon ordinateur ou ma caméra car, même si les deux activités me plaisent, dans un cas il s’agit de mon travail pour lequel je suis payée et j’ai des objectifs à atteindre et pour l’autre d’une pure passion pour laquelle je n’ai aucune obligation et qui me permet de m’évader. Bien que je reste moi-même dans chacune des situations et garde les mêmes valeurs, le contexte fait que je ne réagirai pas toujours de la même manière dans un cas ou dans l’autre et heureusement, d’ailleurs!

En rentrant chez moi, je me posais beaucoup de questions suite à ce qui m’est arrivé ce matin. Puis-je continuer le blog tel qu’il est actuellement, dois-je restreindre mes réseaux sociaux, dois-je faire une pause pour que les élèves oublient ma présence sur la toile, dois-je changer de pseudo? Et après m’être posée pour y réfléchir et écrire cet article, je me rends compte que mon blog est une part de moi et il me représente telle que je suis. Je n’ai donc aucune raison d’en avoir honte et je vais continuer mes activités sur la toile comme je l’ai toujours fait. Me voici prête à affronter demain les remarques et questions des élèves qui, je le comprends, ont probablement été surpris de cette découverte. D’ailleurs dans trois jours, nous aurons deux semaines de vacances et je suis presque sûre qu’à la rentrée, tout le monde aura oublié cette histoire.

Si vous passez simplement par là par hasard, je ne suis pas sûre que cet article vous touche particulièrement, mais si vous êtes aussi blogueuse (ou blogueur), comment vous situez-vous par rapport à votre blog?

Finalement, avant de fermer cette parenthèse, j’aimerais adresser un petit mot à mes élèves :

Cher élève qui par hasard (ou pas) se serait retrouvé par là,
Vous avez peut-être fait cette semaine une découverte inattendue mais je voudrais vous dire que oui, je suis humaine, ma vie ne s’arrête pas une fois que j’ai quitté la salle de cours. J’ai des passions que j’aime partager tout comme j’aime partager mes connaissances avec vous. Votre prof d’économie, comptabilité ou arithmétique commerciale et Lexie ne sont pas exactement les mêmes car les situations et les enjeux sont différents et je pense que vous êtes capables de le comprendre. D’ailleurs, j’espère par là être pour vous un bon exemple puisque l’un de mes objectifs en tant qu’enseignante est de vous faire comprendre que votre comportement à la maison et avec vos copains ne peut pas être le même que celui que vous aurez en classe ou face à votre futur patron.
Si toutefois, vous aviez envie de continuer de lire ce blog et de regarder mes vidéos, c’est votre droit puisque ce contenu est public et je l’ai voulu ainsi. Je dirais même que si mon univers vous plaît et qu’il vous est utile, j’en suis très contente. Comprenez simplement que je ne souhaite pas mélanger ces deux mondes et que je ne parlerais pas vous dans ce blog tout comme je ne parlerai pas de mon blog et de mes vidéos en classe.

Au plaisir de vous retrouver en pleine forme et très motivé pour mes cours 😉

Vous pourriez également aimer

  • Coucou Lexie !

    Je comprends tout à fait le choc que ça a dû être de découvrir que tes élèves avaient pris découvert l’existence de ton Blog ! Même si internet est public et de ce fait ouvert à tous, on a l’impression d’être dans notre petite bulle et dès qu’une personne de proche ou de son travail en a connaissance, on a l’impression qu’elle rentre dans cette petite bulle, dans notre intimité.

    En tous cas, je trouve que tu fais très bien de continuer à tenir ton blog et le message que tu as écrit à tes élèves est très bien !

    Merci d’avoir partagé ton expérience avec nous car cela risque de nous être très utile un jour ou l’autre !

    Grosses bises et bonne soirée !

    • Hello!
      C’est vrai qu’Internet est tellement dense qu’on ne pense pas que notre contenu va être découvert.
      Merci pour ton message et tes encouragements :-)
      Bisous

  • Emily

    Hello :)
    Il y a encore quelques mois, j’étais élève au lycée et l’un de mes professeurs faisait partie d’un groupe de musique. Comme c’était un professeur peu apprécié, les gens l’ont rapidement critiqué et harcelé (pour ma part, j’étais très touchée, il avait un handicap et le voir chanter me faisait réellement plaisir pour lui, c’était sa bulle d’oxygène). Un autre professeur, de siences économiques et sociales, était passé à la télévision et celui-ci étant fortement apprécié, il n’a eut le droit à aucune réaction négative, ou alors c’était avec une touche d’humour noir.
    Tu es encore très jeune et je pense que cela choquera moins tes élèves de savoir que tu as un blog beauté et que tu fais des vidéos. Par contre, il est probable que tous tes élèves viennent régulièrement sur ta chaîne. Je pense que si j’avais eu une prof qui faisait des vidéos beauté, j’aurais vraiment aimé découvrir sa passion, mais le plus dur est sûrement de fixer le côté professionnel du côté  »amical » si je puis dire ainsi. En tous cas, n’arrête jamais ton blog et tes vidéos à cause de cela, du moment qu’on ne te voit pas en maillot de bain etc, je pense que tu peux à peu près tout te permettre et t’exprimer… Au final, ça fera de toi une prof  »plus cool que les autres », jeune et ouverte d’esprit. Bravo pour tout ♥

    • Salut Emily!
      Déjà bienvenue sur mon blog. C’est vrai que j’ai brièvement abordé le sujet avec certains élèves, et je crois qu’ils le prennent bien, je crois surtout qu’ils étaient surpris et certain d’eux m’ont dit que c’est comme si j’étais une star qu’ils connaissaient. Donc finalement, c’est plus un peu de fascination de leur part mais je ne pense pas de mauvaises intentions. A moi d’être prudente pour ne pas partager d’infos que je ne veux pas partager avec eux.
      Merci beaucoup pour ton commentaire et d’avoir partagé ton expérience!
      Bisous

  • Ver’Oh Deboudt

    Bonsoir Lexie,
    Ouhlala je peux imaginer ta surprise et toutes les questions qui ont pu te passer par la tête. Et je pense qu’à travers ton post tu exprimes très bien tout cela. Sincèrement je ne sais pas comment j’aurais réagi à ta place, même si effectivement il fallait bien se douter qu’un jour où l’autre un élève, parent d’élève ou collègue serait tombé sur une de tes vidéos. Je te suis depuis quelques mois maintenant et il est vrai qu’à part peut-être découvrir une autre facette de toi (humour, goûts, façon de parler peut être différente etc..), tu ne t’es jamais exhibée, confiée sur ta vie Perso etc.. Donc comme tu le dis, les élèves apprendront que toi aussi, leur prof sérieuse et sûrement bienveillante, a également une vie en dehors du lycée (wahouu le truc de dingue quoi ?).. Et si tu les briefes bien dès maintenant sur le fait qu’en cours on ne parle pas du net, je pense que tout ira bien. En tout cas j’adore vraiment vraiment tes vidéos, continue ainsi, j’aime tes conseils.. Et j’espère que cela ne te fera pas perdre ton naturel.. Bises de la Côte d’Opale.. In France of course. ?

    • Salut Ver’Oh Deboudt!
      Déjà merci pour ton premier commentaire sur le blog. Ca me fait tellement plaisir quand mes lecteurs participent à la vie du blog:-)
      C’est vrai que j’étais consciente que quelqu’un pourrait trouver un jour mon blog et c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai toujours été prudente à ce que je partageai mais une fois que ça m’est tombé dessus, ça m’a quand même pris par surprise. Cette dernière semaine, j’ai eu quelques remarques d’élèves mais c’était plutôt de la curiosité, ils trouvaient fou que leur prof fasse des vidéo sur Youtube mais ils ne m’ont pas du tout parlé du contenu lui-même donc je pense que ça va vite leur passer.
      Non, je ne perdrai pas mon naturel, surtout maintenant que j’ai vu que la réaction des mes élèves n’était pas si horrible finalement 😉
      Bisous!

  • Coucou !! Quelle histoire ! Je comprends un peu ton ressenti, à chaque fois que quelqu’un me dit « ah j’ai vu que t’as un blog ! » ça me fait tout bizarre, même si ce sont des copines ! Au début c’est un peu une sensation « je me sens attaquée car on a découvert ce que je fais en dehors du travail », puis on se rend compte que finalement on a rien à cacher, certains de nos articles sont quand même bien et intéressants et finalement on dit « ah ! oui…. » en restant toujours un peu dans la retenue.
    On se pose plein de questions car la beauté est un peu un monde à part j’ai envie de dire, on peut paraître superficielles en ayant un blog beauté, mais finalement on est pas superficielles. On est nous et on a une passion, un loisir. Il y en a qui aiment la danse, la mode, le sport, et on accepte ça. Mais le monde du bloguing est encore très peu connu je trouve !

    Pour répondre à ta question, je pense que tu devrais continuer. Si un jour un parent des enfants que je garde découvre que j’ai un blog, je serai gênée sur le moment, puis voilà ! Chacun a sa vie, et quoi que tu fasses, il y aura toujours quelqu’un pour critiquer ce que tu fais, que ce soit la meilleure chose du monde ou pas.

    Après je ne pense pas que tes élèves iront jusqu’à être méchant avec toi, si t’es bien appréciée par eux ça devrait bien se passer. Et je suis sûre qu’en leur expliquant les choses comme il faut ils comprendront :)

    Et puis comme tu dis, c’est bientôt les vacances, ils vont oublier 😉
    Redis-nous !! Bisous !

    • Coucou Myrtilla!
      Je suis tellement d’accord sur le fait qu’on a peur de paraître superficielles. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas parlé de mon blog à personne au début. Maintenant, j’en parle déjà plus facilement mais en ce qui concerne les personnes avec qui on a lien professionnel, je trouve ça déjà plus gênant.
      Mais tu as raison, finalement mes élèves n’ont pas été méchants cette semaine. J’ai juste dû une ou deux fois leur montrer qu’en classe j’étais bien leur prof et pas une blogueuse ou youtubeuse (un élève, en entrant en classe m’a dit : Bonjour Madame Lexie…) mais finalement, j’ai l’impression qu’ils trouvent ça plutôt cool, j’ai plus eu des questions car ils sont curieux de savoir comment ça se passe.
      Bisous!

  • Hello, ton article me donne envie de réagir, parce que je crois qu’on se pose tous cette question un jour ou l’autre : faut-il dire qu’on tient un blog ? A qui ? Quand ? Pourquoi ? Comment assumer ? Etc.
    En fait, je trouve ton blog très sympa et je ne vois pas d’incompatibilité avec ton job de prof. Ce sont des choses très différentes, c’est évident. Le plus difficile est sans doute de continuer à en imposer de ne pas devenir la « pote » des élèves. Mais à mon avis, ça fait un peu de nouveauté en ce moment mais ça leur passera. Et ça ne changera alors plus rien dans ton quotidien. Tant que tu continues à fixer des limites, tout ira pour le mieux :)
    Joli billet en tout cas ! Des bisous à toi:)

    • Hello Serena!
      Merci pour ton commentaire. Vu ce que j’ai vécu cette dernière semaine, tu as totalement raison. C’était une grande nouveauté pour eux et ils avaient des questions mais vraiment rien de méchant. J’ai dû leur expliquer qu’en classe on parait du sujet du cours et que je restais leur prof et je crois que le message est bien passé :-)
      Bisous!

  • coucou ma belle lexie,

    Comme discuté toute cette après-midi, fais ce que tu aimes et continues. Ta passion est ce qui te grandit et te rend plus forte et même si je comprends ta gêne face à tes élèves, cela finira par se tasser et à toi de bien garder les limites et de ne pas t’étendre sur ton blog face à tes élèves. Si ton blog leur plaît, ils le liront et en discuteront entre eux mais pas avec toi car dans l’établissement tu es professeur pas blogueuse. En tout cas j’aime ton article qui a donné un beau résultat par rapport à ton questionnement de cet après-midi..bisous bisous

    • Hello Flora!
      Déjà merci pour tes conseils avant que je n’écrive cet article. Comme tu dis, je crois qu’ils étaient un peu excité à cause de la nouveauté mais ça ne va pas durer. En tous cas je suis déjà très rassurée car je n’ai eu aucun commentaire désagréable ou hors limite donc tout va bien :-)
      Bisous!

  • Coucou :)
    J’adore ton article, super bien écrit et rédigé. Je me suis plongé dedans en moins de deux.
    Je comprends que ta situation soit délicate et même, très inconfortable. Je serais bien mal à l’aise à ta place aux premiers abords…
    Au départ de mon blog, je n’osais pas me montrer, ni partager mon blog, ni en même en parler…. Pourquoi ? Avais-je peur ? honte ? Je n’assumais pas mon blog, je ne m’assumais pas moi-même. Et puis, un jour, mon entourage à découvert mon blog. Aie… Il fallait bien que ça arrive un jour. Des gens plus ou moins proche d’ailleurs et tous ont eu la même réaction « C’est super ce que tu fais, Marion, continue » – « Je ne savais pas que tu avais un blog, c’est cool » – « Sympa ton blog » – « Ah bon ? tu travailles avec des marques toi ? »
    Même ceux avec qui je n’ai aucune affinité et vers lesquels je ne me serais jamais tournée m’ont envoyé un petit mot. Et ceux qui à l’habitude, se seraient foutu de moi.. n’ont rien dit ou justement m’ont épaté en envoyant un petit mot.
    Alors à quoi bon t’en faire ? Comme tu dis, ton blog, c’est une partie de toi. C’est ce qui fait ta personnalité. C’est qui te détends, ce que tu aimes faire. Alors… Tes élèves, ils n’ont qu’a être fiers de toi ! <3
    Bisous !
    Marion
    http://bemarionnette.fr

    • Salut Marion!
      Je suis contente que tu aies pu te plonger dans mon article. C’est la première fois que j’écris un article avec autant de texte et pas d’images alors j’avais que ça en devienne indigeste.
      C’est vrai que comme toi et moi, beaucoup de blogueuses ont de la peine à assumer leurs activités en ligne. Je pense que , comme disait Myrtilla dans un commentaire, on a aussi peur de paraître superficielles quand on tient un blog beauté. Mais finalement, personne ne m’a jamais dit que ce que je faisait été pourri. Et si certaines personnes le penses, elle n’iront pas lire mon blog et ça s’arrête là.
      Après, comme je n’ai pas une énorme différence d’âge avec mes élèves, ils me posent beaucoup de question sur moi, ils sont tellement curieux et je crois que des fois ils aimeraient bien faire copain-copain. Mais finalement, je crois que comme tu dis, ils sont fiers que leur prof fasse des vidéos sur internet 😉
      Bisous!

  • chantal

    Bonjour Lexie! , je suis en effet pas une habituée de votre blog, je le découvre grâce à vos commentaires laissés sur d’autres blogs… déjà, félicitations, c’est un blog qui gagne a être connu :) C’est dommage que la « découverte »de vos élèves vous ait laissé sans voix: c’était quasi prévisible que cela arrive et la réponse aurait pu être préparée. Il est de votre droit d’avoir une vie privée, un blog tant que… je dis tant que, car toute fonction exige des responsabilités, une image en relation avec cette responsabilité, je vous rassure, après m’être baladée sur votre blog, je ne vois aucun point d’achoppement! Alors, ASSUMEZ, c’est votre choix, votre vie, votre blog!!! Ma belle-fille est enseignante, elle ne veut pas de profil facebook, twitter ou autre, c’est aussi un choix, elle a 39ans, est maman( oui,je suis mamie) et est très consciente que ses élèves ados et sa propre façon de penser pourrait provoquer un Choc des mondes, c’est ce qu’on appelle une différence de génération, tout simplement… un autre blog que je suis est lui aussi tenu par une enseignante, je ne sais quel est son rapport avec les élèves…, avec sympathie…

    • Bonjour Chantal,
      Merci beaucoup pour votre message et bienvenue sur mon blog! C’est vrai que je savais que ça risquait d’arriver mais au moment ou ça m’est tombé dessus, ce n’était pas comme je l’avais imaginé. Par contre, maintenant je saurai comment réagir si ça m’arrive à nouveau ces prochaines années. Mais comme vous dites, tant que je reste sérieuse dans la manière de tenir mon blog, je n’ai rien à craindre ni des élèves ni de mes collègues. J’ai donc assumé auprès de mes élèves et tout s’est bien passé.
      Très bonne semaine!

  • COucou ma belle :)
    excellent article, j’adore la façon dont tu as racontée l’histoire et expliqué ton raisonnement. Je suis assez surprise par contre que tu n’aies pas préparé une réponse toute faite au cas où si un élève te découvrait. Je pensais que ca t’était égal vu la proximité du nom de ta chaîne avec ton prénom réel. Fin bref, je me suis posée exactement les mêmes questions quand mes collègues ont trouvé mon blog… Lors des articles qui ont suivi je me demandais à chaque fois si ceci ou cela n’était pas inapproprié, qu’est-ce qu’ils vont penser en lisant ca… Et puis je me suis dit que la période collège, c’est fini, que je pensais avoir dépassé le « qu’en dira-t-on? ». Par contre en ce qui concerne mes étudiants ca m’est totalement égal qu’ils le découvrent, voire au contraire, je serai très contente qu’ils me voient sous cet autre angle. Si ils nous respectent, ça peut leur montrer qu’une femme peut être passionnée par les cosmétiques sans être superficielle pour autant :) donc c’est super au final. Au pire prépare une ou deux phrases fermes avec une touche d’humour pour remettre à leur place des élèves qui diraient quelque chose de déplacé ou qui commence à aborder le sujet en classe. Gros bisous à toi et merci pour ce partage très intéressant.

    • Hello!!
      C’est vrai que mon prénom et mon pseudo sont proches mais en faisant une recherche avec mon nom dans les réseaux sociaux ou google, on ne trouve ni mon blog ni mes vidéos. D’ailleurs, l’année dernière, mes élèves avaient deviné que j’étais active sur internet après avoir discuté avec moi en fin d’année mais ils n’ont jamais trouvé mon blog ni ma chaîne. Là, ils m’ont trouvé car je leur ai donné un indice sans le vouloir. Enfin finalement on a beau savoir qu’ils risquent de le découvrir, au moment où ça arrive on n’est jamais vraiment prêts. Mais par contre, je saurais maintenant comment réagir ces prochaines années car c’était peut-être la première, mais ça ne sera certainement pas la dernière.
      Bisous!